Le tour de Sébastien Josse 1/2

Publié le par Nam

Avant que Jean-Pierre Dick (Virbac) ne franchisse la ligne de ce Vendée Globe (vraisemblablement demain dimanche) et après, dans l'ordre, Vincent Riou (PRB), Jean Le Cam (Bonduelle), Mike Golding (Ecover), Dominique Wavre (Temenos) ... voici le temps de dire 2 mots de Sébastien Josse (VMI), arrivé en milieu de semaine, et de sa boucle qui en a estomacé plus d'un !

 

Avant-propos :

Un grand merci à Jojo à qui nous devons la photo ayant permis de réaliser la têtière de ce blog.

Voici la photo prise en haut du mat de VMI par Sébastien Josse dans la descente de l'Atlantique. Au loin c'est Hugo Boss d'Alex Thomson.

Symbolique cette image ... elle s'est imposée à moi pour personnaliser et donner une identité à ce blog moyennant quelques retouches effectuées dans la douleur car je ne suis pas un pro d'Adobe ...

Une autre photo de la même veine sur http://pyl.typepad.com/blog_around_the_globe/2004/11/du_travail_de_p.html

 

Résumé de la course de Sébastien Josse

Sébastien Josse a effectué une très belle course. Malgré son jeune âge (il est le benjamin de la course) et son ancien bateau (à quille fixe : il est second du Vendée Globe dans cette catégorie, derrière Dominique Wavre), Jojo est resté longtemps dans le peloton de tête et n'a été 'décroché' qu'en raison d'une sérieuse fortune de mer quasi à mi-course : il a percuté un petit iceberg arrachant le bout dehors et voilant son safran; privé de certaines voiles d'avant et contraint à faire un route nord pour se remettre de ses émotions et arrêter les dégâts son retard sur les premiers c'est considérablement accrue (passant de 50 miles à presque 800 en l'espace de quelques jours seulement !).

Peu après le Cap Horn un problème de casse moteur irréparable (drôle de coup du sort pour lui qui a pourtant un CAP ou BEP de mécanique en poche !) ne lui a pas permis de régater à armes égales avec le suisse multi-tourdumondiste Dominique Wavre pour conserver sa 4e place et arriver ainsi juste au pied du podium ... il fini donc 5e et c'est déjà pas si mal pour une première fois sur une vieille monture !

 

La course vue par Sébastien ... un goût de reviens-y

Sébastien est une révélation de ce Vendée Globe, comme Riou et les observateurs promettent à Sébastien un grand avenir.

"Je suis d'un naturel positif. Le plaisir, je l'ai eu pendant toute la descente de l'Atlantique, tout l'Indien, tout le Pacifique. Savoir qu'on est capable de faire ce parcours, c'est déjà du plaisir... J'ai juste caché les moments où ça n'allait pas. Je voulais garder cela pour moi, cela fait partie de l'intime et je pense que je n'avais pas à étaler mes états d'âme pendant les vacations (ndlr ça contraste avec la com d'Ellen, non ?). Je suis heureux de l'avoir fait, d'être là. Et je suis prêt à repartir dès demain. Je reviendrai."

A bons entendeurs salut : voilà un sérieux concurrent pour le Vendée Globe 2008. 5ième pour un premier tour, c'était juste pour 'apprendre', alors ... attention dans 4 ans !

 

 

La suite demain car j'ai compris que les articles trop longs n'étaient pas lus ...

Publié dans Vendée Globe 2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article