Joé Seeten est arrivé et ... vive la mode !

Publié le par Nam

Joé Seeten le bricoleur génial de safran, dont je vous invite fortement à relire les exploits, vient de franchir la ligne des Sables. En plus il est le premier concurrent à avoir remonté une partie du chenal sous grand-voile haute ... quelle émotion ... tous les marins de ce Vendée Globe ont cette volonté de bien faire jusqu'au bout ... bravo Joé ! [ça me rappelle une chanson de Souchon/Voulzy dont le couplet touchant témoigne "le bonheur c'est simple comme une entrée de port à la voile"].

 

Vous avez compris qu'à l'arrivée de certains concurrents chers à mon coeur je me fendais d'un hommage ... et bien pour Joé c'est l'article cité précédemment qui remplit ce rôle et je vais vous parler ici d'un sujet plus futile et 'grand public', voir limite 'people' par certains côtés ... la mode. [j'espère que Conrad que je ne connais pas bien ne m'en voudra pas ... d'ailleurs je réparerai l'erreur dès mercredi en parlant de ses multiples ascensions du mat !].

 

Quel rapport entre la mode et le Vendée Globe me direz-vous ? Et bien laissez-moi vous expliquer ...

 

 

Photo prise par Joé, en mer dans les Alizés lors de sa remontée de l'Atlantique.

 

Pour donner l'échelle du poisson volant Joé a eu la bonne idée de mettre sa chaussure à côté de l'animal. C'est un procédé courant, voici une photo prise l'été dernier sur une plage de la baie de St Florent ...

 

 

 

des boulettes (à ma connaissance mélange de posidonie et de fibres de palmiers) et la sandale de votre serviteur là aussi pour donner l'échelle car je n'en avais jamais vu d'aussi grosses de ces boulettes (pour info cette photo est prise avant le nettoyage des plages car les vacanciers en mal d'eau salée ne tolèreraient pas ces 'déchets naturels', ils préfèrent de belles plages à la propreté irréprochable et ... 'artificielle' !).

 

Revenons à nos moutons c'est-à-dire à la mode, c'est le cas de le dire puisque dans le domaine de la mode, comme dans beaucoup d'autres domaines malheureusement, c'est bien de moutons de Panurge dont il s'agit ... et je ne fais pas exception : vous avez remarqué ma sandale 'has been' qui tranche singulièrement avec la chaussure high tech de Joé ... et c'est bien là que je veux en venir.

 

Joé, comme beaucoup d'autres skippers, possèdent des équipements en particulier vestimentaires 'sur-mesure' pour ses activités de tour-du-mondiste. Et grâce aux nouveaux moyens de télécommunications nous sommes aux premières loges pour admirer ces tenus vestimentaires. Alors quand on sait qu'il y a quelques années les vestes de quart Aigle (type CopeLand pour être exact) ont fait un tabac chez les terriens car elles sont belles et en plus on se sent bien dans un vêtement qu'on sait capable d'affronter le mauvais temps (genre passage pluvieux estival ... faut pas pousser quand même) et bien je pense qu'une nouvelle aire est en train de voir le jour pour les vêtements de mer. Avec les appareils photos ou les caméras numériques embarqués tout est possible pour promouvoir ces articles en situation d'autant que les produits sont de plus en plus présents dans les canaux de distribution, par exemple j'ai pu acheter les mêmes chaussures que Joé en fin d'été dernier en soldes dans la Coop Maritime d'Etel rive gauche ... mais j'ai aussi vu ces chaussures il y a quelques semaines dans une grande surface de sport à 400 km de la mer la plus proche.

 

 

MA chaussure : et ouais la CLASSE je suis habillé de la tête aux pieds comme Joé !!!!

 

C'est pas tout à fait vrai mais rien ne m'en empêchera dans les prochaines années ... de nouveaux horizons s'ouvrent pour les marchands d'autant que les mannequins sont déjà tout trouvés ...

 

 Sébastien Josse ... ... plutôt beau gosse, non ?

 

Et des athlètes de cette trempe, au teint légèrement halé et bien il y en a pléthore, n'est-ce pas Mesdames ? Ne faites pas les innocentes, j'ai vu vos regards se tourner ! Je pourrais citer sur ce Vendée Globe : Marc Thiercelin ou Raphaël Dinelli et hors Vendée Globe on peut citer sans hésiter le beau Thomas Coville (skipper de Sodebo en course sur Qatar 2006 dans l'Oryx Quest).

 

Aller ... bientôt ma lessive ressemblera à celle des concurrents du Vendée Globe et alors Je serais leur ... égal ;-) !

 

 

 

 Sébastien Josse en train d'étendre sa lessive dans l'Alizé

 

PS : pour les curieux qui voudraient savoir à quoi je ressemble ... et bien j'ai décidé, comme c'est visible dans cet article mais aussi d'en d'autres précédemment, de ne jamais vous montrer plus que ... mes pieds.

 

 

Publié dans Vendée Globe 2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nam 06/03/2005 22:30

Eh le gars je suis devenu tellement fort que maintenant pour marcher sur l'eau je n'ai même plus besoin des shoes !!! ...
Si, si ce week-end j'ai marché sur l'eau presque pied nu ... bon faut reconnaitre que l'eau était légèremenht gelée mais ce n'est qu'un tout petit détail :-)

Nam 04/03/2005 13:41

Ma chère belle soeur ... bien sûr qu'elles flottent les chaussures et même que je peux marcher sur l'eau avec ... ce qui fait de moi un demi dieux, non mais !!!

Carole 04/03/2005 13:25

Tes préoccupations sur la mode sont déroutantes.....n'imagines jamais être leur égal, prétentieux va, comme si c'était juste une affaire de chaussant carole
PS mais au fait, les chaussures est ce qu'elles flottent au moins ?