La conclusion de Denis Horeau

Publié le par Nam

Denis Horeau (Directeur de cette édition, succédant au créateur du Vendée Globe Philippe Jeantot) :

« La culture de la régate à très haut niveau s'est installée dans ce Vendée Globe. C'est la filière Figaro, dont quatre des cinq premiers sont issus. Tout comme Michel Desjoyeaux. Aujourd'hui, il existe un « capital savoir » de la navigation autour du monde. Une base de données sur la météo, la technologie, l'architecture, etc. Ce savoir se transmet : on peut gagner un Vendée Globe sans jamais avoir fait un tour du monde auparavant »

 

C'est le cas des 2 derniers vainqueurs : Michel Desjoyeaux et Vincent Riou qui faisant là leur première boucle ... sacré changement en quelques années !

Publié dans Vendée Globe 2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article