Météo des plages : temps variable dans Le Pacifique

Publié le par Nam

Tous les voileux rêvent (et moi le premier) d’un eldorado : un vent stable, une longue houle, pouvoir régler son bateau aux petits oignons et filer plein pot tout droit, taillant la route en régate comme en croisière … serein. Et bien finalement ces conditions n’existent nulle part. Pas plus dans Le Pacifique pourtant réputé pour sa longue houle et ses vents forts et stables d’Ouest … que sur la « capricieuse » Méditerranée.

 

Jean Le Cam (Bonduelle) lors d’une vacation en plein Pacifique (avant son passage du Cap Horn en tête). 

« Les vents sont très variables. C’est étonnant. Cela varie de 10 nœuds en force, et ça oscille de 20° en direction ! La mer aussi varie très vite. En deux trois heures de temps, la mer change totalement. Il y a une douzaine d’heures, c’était impeccable, il y a six heures, c’était pourri, et maintenant c’est mieux. »

 

Heureusement que les conditions n'étaient pas terribles car je vous rappèle que l'animal à quand même passé 3 jours sur le même bord en ligne direct sur le Cap Horn; surfant à l'avant d'une dépression ... alors que ses 2 plus proches poursuivants (Riou et Golding) ont dû empanner à plusieurs reprises pour faire la même route !

 

Et pour en revenir à notre quête d’Eldorado de la voile … finalement il faudrait plutôt allez traîner sa quille du côté des Alizés et de leur mers chaudes pour trouver les conditions de voiles rêvées.

 

___

. Révision 2 du 05/01/2005 : conclusion avec les Alizés

. Révision 1 du 04/01/2005 : ajout des 3 j sur le même bord de Le Cam

 

Publié dans Vendée Globe 2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article