Oryx Quest 2005

Publié le par Nam

 

Pour faire une pause dans les nouvelles du Vendée Globe voici quelques infos sur le prochain grand évènement nautique : Oryx Quest 2005, la course que Bruno Peyron accuse de plagia de The Race ! Petit tour d'horizon pour vous faire découvrir l'évènement qui pour l'instant est très discret mais ça devrait changer ... tout simplement parce que l'évènement est exceptionnel. Jugez plutôt !

 

 

C'est quoi cette course ?

Course en équipage autour du monde, sans escale. Départ de la ville de Doha au Qatar le 5 février 2005 et retour au même endroit. Le parcours en image sur le site officiel (très très pauvre en info il faut bien le dire et les textes en français arrivent petit à petit) : la carte du parcours.

 

 

Les participants : 3 maxi catamarans et 1 tri géant

 

"Contrairement à The Race, où plusieurs bateaux étaient neufs, cette fois-ci, ce sont des plates-formes fiabilisées." dixit Oliver De Kersauzon (ODK pour faire plus court).

 

 

3 catamarans :

Liste des bêtes et de leur dernier fait d'arme

- « Deadalus » de Tony Bullimore : ancien détenteur du Trophée Jules Verne avec le regretté Sir Peter Blake (ex Enza)

- « Qatar 2006 » de Brian Thompson : vainqueur de The Race (ex « Club Med »)

- « Cheyenne » de David Scully : record absolu autour du monde et de la traversée de l'Atlantique en 4 jours et des poussières !!! (ex Playstation, David était le fidèle second de Steve Fossett)

 

Un tri géant :

Pour la premier fois confronté à la concurrence

- « Geronimo » d'ODK : détenteur du Trophée Jules Verne

 

Le grand absent c'est Orange II de Bruno Peyron qui boude la course en l'accusant de concurrence déloyale à 'son' évènement : The Race. Peyron risque quand même de les croiser sur l'eau car il partira à la même période aussi autour du monde pour reprendre le Trophée Jules Verne à Geronimo d'ODK.

 

 

L'intérêt de la course ?

- Ce n'est pas tous les jours que ces bateaux, qui d'ordinaire chassent les records chacun dans son coin, sont réunis sur la même ligne de départ pour une régate en flotte autour du monde.

- un match dans le match : pour la 1ière fois le tri géant Geronimo pourra se mesurer à "conditions météo égales" avec la concurrence. Avant qu'un autre tri géant entre à son tour dans l'arène (Groupama III) pour défier les catas qui depuis Jet Services sont devant.

- le parcours est inédit : du coup les concurrents possèdent moins d'expérience sur les phénomènes météo des zones qu'ils vont traverser, cela leur réserve peut-être des surprises bienvenues ... pour relancer l'intérêt de la course.

 

 

Pour ODK un petit esprit de revanche

ODK n'est pas fâché d'affronter Cheyenne car il a encore en travers de la gorge (il n'est pas le seul) la façon dont Fossett avait snobé le Trophée Jules Verne l'hiver dernier (ODK est le président de l'association TJV) en établissant un nouveau record autour du monde mais sur un parcours volontairement à peine différent ... pour se soustraire aux règles du Trophée Jules Verne qui nécessite pour participer de verser une somme d'argent à l'association ... et le multimilliardaire Fossett est semble t'il prêt de ses sous !

 

Anecdote : Marie Tabarly ne sera pas à bord de Geronimo

Marie Tabarly, la fille d'Eric qui a décidé sur les traces de son illustre père de faire de la course au large son métier, s'entraîne à bord de Geronimo et fait partie de l'équipe qui entoure ODK (cf l'émission "vivement dimanche" de Michel Drucker il y a quelques semaines). Finalement elle ne sera pas du voyage car elle s'est blessée à la cheville.

 

___
. Révision 1.0 du 07/02/2005 : modification du lien vers la carte du parcours (ah que c'est dur de tisser des liens sur une toile changeante !!!)

Publié dans Autres tours du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article