Matosser, complément de Benoît Parnaudeau

Publié le par Nam

En complément à un article précédent, je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager la définition de 'matosser' par un concurrent, Benoît Parnaudeau lui-même à bord de Max Havelaar.

 

Le 19 01 05 à 18h07 locale

POSITION : 56 05 S et 77 11 W

VITESSE : 12.7 noeuds dans le 104, vent 40 noeuds de NW, mer grosse

BAROMETRE : 990 en baisse

GV 3 ris + trinquette, ballast arrière

 

Matosser : du phrasé matos donc déplacer le matos. En fait, tu repartis les poids sur le bateau pour travailler son assiette et sa raideur. Par exemple, dans le petit temps tu mets tout au pied du mat histoire de centrer les poids et de diminuer la surface mouillée. En ce moment tu mets tout derrière et au vent pour ne pas enfourner et donner de la puissance.

 

Le Horn à 330 milles... Bon sens le Horn !

 

Bises, à + Ben

Publié dans Vocabulaire marin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article